Retour au garage.

Alejandro Mesonero Romanos

Commençons avec le logo CUPRA. Qu'en est-il?

Nous brisons les codes classiques du monde automobile. Nous nous soucions plus de l'esprit et la philosophie de la division CUPRA que du produit lui-même.
Nous voulions créer un sentiment d'appartenance à une famille. Ceci nous a amené à utiliser l'analogie des triangles. Imaginez deux triangles se croisant. Le triangle en tant que forme est très dynamique. C'est pourquoi nous avons eu l'idée du triangle posé sur une base stable et orienté dans une direction claire.

Et puis vous l'avez retourné.

Pour lui donner plus de vitesse et le rendre plus dynamique. De plus, nos produits seront complétés par des pièces, accessoires et collections. Nous envisageons également une gamme de différents partenariats avec d'autres marques et individus pour compléter l'expérience CUPRA. Pour nous, il ne s'agit pas seulement du produit lui-même : nous le considérons bien plus du point de vue tridimensionnel.

Quelle est l'idée derrière CUPRA?

En tant que concept, la performance à l'état pur est un peu démodée. Ce qui compte, ce n'est pas la dernière fraction de seconde de vitesse. Si vous regardez au-delà, vous trouverez un nouvel élément dans nos voitures. Nous sommes à la recherche de quelque chose de plus raffiné, pas brutal ou direct, mais plus élégant et chic. Notre but est d'être plus détendu et élégant.

La vitesse est certainement une composante de CUPRA. Comment la décririez-vous?

La vitesse est cette idée de se déplacer très rapidement, de conserver vos sensations, votre vue, votre adrénaline à l'intérieur, d'être totalement éveillé. La sensation de la vitesse elle-même est magique. Si vous mettez un enfant de trois ans dans un chariot et le poussez, vous créez un sentiment de vitesse et vous allez immédiatement voir apparaître un sourire sur son visage. C'est à l'intérieur de nous tous. La vitesse est cool. Changer de place rapidement, c'est cool.

Dans le monde CUPRA, vous pouvez passer d'une expérience à l'autre, sans aucun saut brutal.

L'important pour nous, c'est le voyage. Ce n'est pas simplement la vitesse elle-même ou tout simplement arriver en gagnant un millième de seconde sur un tour du Nürburgring - ça, nous l'avons déjà fait ! Le plaisir c'est la façon d'arriver à destination.

Quelle est la différence entre la conduite d'une CUPRA et la simple conduite rapide?

Conduire une CUPRA va bien au-delà d’'une simple conduite à grande vitesse. C'est le son, les matériaux de l'intérieur de la voiture et même l'odeur. Dans une voiture de performance, tout fait appel à vos sens. Tout d'abord, l'attrait visuel est ce qui nous a fait nous concentrer sur l'aspect de la voiture. Mais l'agilité est toute aussi importante. Certains éléments sont en fibre de carbone, mais nous avons fait bien plus que coller quelques pièces en fibre de carbone sur la voiture. C'est la légèreté générale des matériaux qui est la véritable clé.
Tout cela fait partie de l'objectif d'une exécution parfaite, d'utiliser des matériaux et des tissus magnifiques, en toute simplicité. On ne peut alors s'empêcher de penser qu'on vient de retourner au garage.

CUPRA sera-t-elle une marque axée sur le conducteur?

Tout à fait. Nous allons créer un environnement axé sur le conducteur, mais pas du type de course puriste. Nous utilisons des matériaux qui sont agréables au toucher - nous aimons le contact humain. C'est de cette façon que nous sommes arrivés à l'idée d'utiliser la couleur du cuivre, une couleur très chaleureuse, réelle. Nous voulons transmettre cette sensation de chaleur que possède la marque. Elle n'est pas froide comme l'aluminium mais plus chaude, plus proche des gens, plus humaine.

Quel est l'avenir du design CUPRA?

Rien n'est définitivement décidé. Nous ne disons pas que cette ligne est typique de CUPRA. Les voitures CUPRA sont sportives, elles ont du caractère mais elles ne sont pas menaçantes. La ligne entre fabriquer une voiture avec autant de caractère et une voiture agressive est très mince. Il y aura sûrement un certain niveau d'élégance ajouté à la sportivité des voitures CUPRA.

“Nous sommes convaincus que la voiture électrique peut être une voiture de course”

Vous venez de présenter la toute nouvelle CUPRA e-Racer.

Oui, et elle est entièrement électrique ! Cette voiture a été développée à partir de zéro comme voiture totalement électrique - et elle est très compétitive. L'objectif était d'être tout aussi rapide qu'avec un moteur à combustion interne. Pour ce qui est de la conception, nous avons une jolie histoire : Vous rappelez-vous de la première Cup Racer ? Nous l'avons conçue et fabriquée très rapidement et elle est devenue un grand succès. Cependant, nous n'avions pas eu le temps de développer l'aérodynamique, entre autres parce qu'il s'agissait en quelque sorte d'un projet secret. Nous l'avons mise à la vente sans test d'aérodynamique.

Pour la version Evolution, nous nous sommes concentrés sur un objectif : augmenter la vitesse de la voiture de 8 km/h, sans toucher au moteur, juste à l'aide de l'aérodynamique. Et la voiture doit encore être plus belle. Et nous y sommes parvenus. Quand nous avons commencé à parler de l'CUPRA e-Racer, c'était un autre grand défi parce que notre objectif n'était pas du tout évident à atteindre. L'aérodynamique et le poids sont devenus très importants. Les ingénieurs ont abordé la question du poids et essayé d'obtenir le meilleur rapport poids/puissance possible. Mais c'est nous, les concepteurs, qui devions nous occuper de l'aérodynamique. Nous voulions aussi qu'elle soit encore plus belle que la deuxième évolution de la Cup Racer. Et voici le résultat.

Nous y sommes parvenus. Nous sommes convaincus que la voiture électrique peut être une voiture de course, ou qu'une voiture de course peut être électrique et belle, tout en déclenchant toutes les émotions dont nous venons de parler.

Suivant
Précédent

Existe-t-il des défis spécifiques lors de l'élaboration d'une nouvelle marque de voiture en partant de zéro?

Vous devez avoir une idée très précise de la philosophie. Vous devez comprendre la philosophie de ce que vous êtes sur le point d'atteindre. Je me suis demandé : comment est-ce que j'imagine la voiture dans quatre ans ? Je pars de ceci et l'applique à mon travail.

“Nous brisons ces codes classiques du monde automobile.”

Outre la conception, quelles sont vos passions?

La conduite. (Rires)

Qu'est-ce-qui vous anime ? Avez-vous une attitude spéciale à l'égard de votre vie?

Je pense que c'est la passion. J'ai commencé à dessiner des voitures à l'âge de 11 ans, dans mes cahiers, à l'école. À la fin, j'ai réussi à étudier ce que je voulais vraiment, le design.

Qu'en est-il des autres personnes concevant et fabriquant les CUPRA, pourquoi sont-ils si spéciaux?

Notre effectif a été soigneusement sélectionné. Les employés doivent sentir la marque. Ils doivent également aimer prendre une certaine dose de risque. Il se peut que vous deviez vraiment lutter pour imposer vos idées. Certains disent : je comprends, mais pourquoi ne pas faire comme ça ? Les personnes qui travailleront en production doivent être très qualifiées. Un certain nombre de pièces seront réalisées et montées manuellement. Nous prêtons une grande attention au détail, mais possédons aussi cette passion de la manufacture. Vous ne pouvez pas faire cela dans une usine, vous avez besoin d'une petite exploitation comme celle de Martorell.